La joie d’être parent n’est pas souvent donnée à tous les couples, raison pour laquelle si le bébé tarde à venir et que toutes les tentatives pour avoir un enfant ont échouées, les couples n’hésitent pas à faire recours à l’adoption. Comment adopter un enfant est la question que se posent plusieurs d’entre eux pour répondre à leur besoin.

Tout pour avoir un bébé/Choix du type d’adoption

Avant, adopter un enfant était une procédure qui se faisait en toute discrétion, depuis une quinzaine d’années, le phénomène connait un grand succès et plus d’ouverture. Pour adopter un enfant il va falloir suivre une procédure très encadrée, mais il faut tout de même définir le type d’adoption auquel on souhaite recourir. Il en existe deux : l’adoption plénière où l’on crée un nouveau lien de filiation en la famille d’accueil et l’enfant et l’adoption simple dans laquelle, l’enfant garde ses rapports avec ses parents biologiques même s’il est en phase de filiation avec sa nouvelle famille. Afin de pouvoir adopter un enfant en France ou à l’étranger il vous faudra vous munir impérativement d’un agrément qui attestera de votre éligibilité à être parents.

Etapes de l’adoption

Il existe plusieurs étapes. Tout dépend de la démarche que vous opterez, seulement la première étape importante étant de se rapprocher du service d’Aide Sociale à l’Enfance de proximité. Une fois votre dossier constitué et déposé en bonne et due forme, vous passez tous les tests médicaux, psychologiques et serez visité et entretenu par des agents sociaux pour voir de quoi est fait votre quotidien. Pendant ce temps d’attente, vous prendrez connaissance des contours sur et tous les effets que cela implique.

Il faut avoir au moins 29 ans et qu’il y ait un écart de quinze ans entre l’adoptant et l’adopté, être célibataire ou marié, pour répondre aux critères d’adoption. Il faut des documents importants comme l’acte de naissance de l’intéressé, le livret de famille s’il a déjà une famille, le casier judiciaire, un certificat médical de l’ASE, les bulletins de salaire et le questionnaire déterminant d’adoption.