L’éducation est un droit pour tous. Hélas, l’accès à ce droit est de plus en plus difficile. Nombreux sont les enfants dont les parents rencontrent des difficultés pour payer leur scolarité. Il existe cependant des aides financières proposées par l’État pour aider au mieux les parents. Nous allons en découvrir quelques-unes.

L’allocation de rentrée scolaire (ARS)

Parmi les aides offertes par l’État, l’allocation de rentrée scolaire est sans doute celle qui arrange le plus les parents vivant dans des conditions financières difficiles. Cette aide concerne les familles disposant au moins d’un enfant scolarisé, la classe d’âge se situant entre 6 et 8 ans. Comme son nom l’indique, cette aide permet de préparer la rentrée scolaire et les dépenses qui sont liées à celle-ci. Les conditions pour son obtention sont basées sur trois critères ; l’âge (6-18 ans), la scolarisation (être inscrit dans une école publique ou privée) et les ressources de la famille. Pour le dernier critère, il existe un plafond de ressource par nombre d’enfants qu’il ne faut pas dépasser pour bénéficier de l’aide par exemple 24404 € pour  1 enfant.

Une bourse pour l’école primaire

Cette bourse n’est pas généralisée, elle n’existe que dans certains départements qui ont décidé de l’appliquer. Elle permet de venir en aide aux enfants issus d’une famille modeste. Cette bourse concerne particulièrement les enfants dont l’école est très éloignée de leur domicile. Pour obtenir cette bourse, l’élève doit être scolarisé à l’école primaire. Son établissement doit être éloigné de plus de 3 km de son domicile. Pour finir, l’élève doit être soit demi-pensionnaire voire pensionnaire. La bourse est bien sûr calculée selon les revenus de la famille. Cette aide est renouvelable chaque année, la demande doit se faire en début d’année scolaire auprès des établissements.

La bourse de collèges et des lycées

Ces deux bourses ne s’adressent pas uniquement aux parents, mais aux responsables d’un collégien ou lycéen. Ces deux bourses sont disponibles à condition que les ressources de responsable de lycéen et de collégien ne dépassent pas une certaine somme. Entre autres conditions, l’enfant doit être inscrit dans un établissement public ou privé (collège et lycée) et y suivre des études. Pour la bourse de lycée, la demande de l’année à venir (2017-2018) doit être faite au mois de juin de cette année-ci. Alors que pour la bourse des collèges, la demande se fait en début d’année jusqu’au mois d’octobre.